le blog images54620

Pétersbourg, camarade Pierre et saint Lénine

 

Saint-Pétersbourg

Explore this photo album by Gérald Masnada on Flickr!



petersbourg (4)

 

J’aurais préféré y arriver  en sous-marin soviétique se faufilant au fond du golfe de Finlande, remonter au périscope la Neva et faire surface à  Saint- Pétersbourg. Faut pas rêver, le bus de Riga m’a laissé au bord de la gare.

 La ville que  Pierre Le Grand édifia  en hommage à Pierre l’apôtre. Le quatrième souverain des Romanov  jugeait  sa Russie trop tourné vers des anciennes traditions qu’il rejetait.  Il décida, en 1703, de s’éloigner des boyards ringards de Moscou  et édifia une nouvelle capitale au bord de mer Baltique. En l’installant à une extrémité du plus grand pays du monde il orientait sa Russie vers l’Europe.

petersbourg (5)    petersbourg (6)

Un rêve impossible, arriver à Saint-Pétersbourg en sous-marin.  

Pendant un temps la cité de Saint Pierre s’affubla du nom d’un drôle apôtre : Lénine selon les évangiles communiste. Leningrad  gardera cette appellation jusqu’en 1991 ou par référendum les habitants votèrent le retour à Saint Pierre. Mais depuis l’époque des évangiles rouge Moscou récupéra et garde toujours son statut de capitale, depuis 1917.   

Actuellement Saint-Pétersbourg a la préférence des touristes et se veut l’attraction phare  en  affichant sa différence culturelle. Je ne sais pas quoi en penser,  je ne suis pas ici pour juger mais pour découvrir. En attendant j’y suis, les guides ne me parlent que de palais, églises et musée, normal pour des guides. Mes visites sont programmées en fonction de la météo dans les pays au ciel capricieux, la pluie me jette dans les musées, le soleil dans la rue. Saint-Pétersbourg prétend posséder l’un des plus grand musée du monde : l’ermitage. De l’extérieur il est attirant comme une pâtisserie à la pistache et chantilly sur son plateau d’argent, la place du palais au bord de la Neva.  On le voit aujourd’hui tel qu’il est depuis 1837 reconstruit par Nicolas Ier  après un incendie.  Malgré de gros dommages lors du siège de 1941 par les nazis et leurs acolytes finlandais il résista à l’épreuve. Par contre tous les chats qui protégeaient les œuvres d’art des souris depuis qu’Elisabeth Ier  périrent pendant ce siège. On devine pourquoi. Comment écrire ceci sans rappeler que 800 000 personnes moururent pendant ces 900 jours d’atrocité.  Les russes n’ont pas beaucoup parlé de cet épisode effacé au profit de la glorieuse bataille de Stalingrad. Est-ce indécent d’évoquer cette anecdote des chats ? Un peu, mais je n’irais jusqu’à souhaiter un monument, les rappels à la guerre sont déjà nombreux.

 

petersbourg (2)  petersbourg (17)

 A l’ermitage, ce sont plus les dorures du palais qui m’attirent que la profusion d’œuvre d’art.  Inévitable et ridicule de comparer avec Versailles, je trouve le palais français plus bling-bling que le russe, Louis XIV qui se prenait pour le soleil voulait briller.

L’ermitage n’est pas en reste coté magnificence, magnifique escalier, nombreuses dorures  tout ceci plus sobre que Versailles. Les lecteurs de la revue « point de vue » aimeront sans doute. Après trois heures de piétinement sur des parquets  que vous ne trouverez dans aucun catalogue IKEA la fatigue me gagne. Je quitte le palais en  pensant à l’effet de toutes ces richesses sur les sujets de ces prétentieux tsars et tsarines. Le  peuple vivait dans la misère, la faim et les maladies.  Lorsque les ventres affamés prennent le dessus et qu’ils ne peuvent plus regarder leurs monarques comme des divinités bienveillantes les peuples se révoltent. D’abord en France, le roi et la reine  furent  raccourcis, puis en 1918 les Romanov exécutés, même leurs chiens furent passés par les armes. Cela en dit long sur les colères. Désolé de ce ton que certains trouveront  irrévérencieux, je le suis. Je ne peux m’en empêcher lorsque je vois ces gens qui se pâment devant les monarchies. J’en pense pas moins lorsque je croise une idole communiste comme ce saint Lénine pointant du doigt la marche à suivre vers la gloire du socialisme. On connait la suite.  Ils restent  quelques statues dans l’ex Leningrad, elles sont  grandes mais sans dorure, tout de même.

 

petersbourg (10)  petersbourg (13)

Staline le fameux petit père des peuples a été déboulonné, quand même. Ses portraits se vendent  aux puces de la ville. Moi, de cette passade historique c’est Gagarine que je recherche, à la rigueur je pourrais le mettre sur mon étagère à coté du tintin objectif lune.   

 

petersbourg (9)  petersbourg (11)

Au Peterhof, le palais de Pierre Le Grand au bord de la Baltique je ne suis pas rentré dans le musée.  Le ciel était trop beau avec le soleil qui se faufilait entre les nuages et jouait avec l’eau des fontaines.  Dans ces contions le royal jardin est reposant et le peuple peut profiter. Des familles  y viennent pique-niquer, 8€ l’entrée équivalent à un bon repas en ville

 

petersbourg (14)   petersbourg (16)

 Les anciens palais de la noblesse remplissent la ville. Catherine la grande  qui régna de 1762 à 1796 était l’une des femmes les plus romanesques de son siècle. Elle laissa une forte empreinte dans l’histoire. Il ne faut pas que retenir sa réputation sulfureuse, à qui certains attribue la maternité de l’adjectif peu flatteur de «catin» à des dames de petite vertu.  Elle fît grandir la Russie c’est certain, mais socialement son bilan est contestable, enfin le social à cette époque ! Elle eu beaucoup d’amants, son cadeau de rupture pouvait être un palais. Est-ce pour ceci qu’il  y en a tant aujourd’hui ?

 

petersbourg (3)   petersbourg (15)

Les églises, essentiellement orthodoxe,  ne manquent pas. Pas en odeur de sainteté pendant la période Leningrad elles sont encore là et sont très fréquentées par un peuple dévot. La cathédrale Saint Sauveur sur le sang versé s’est appelé  saint sauveur sur patate quand les rouges l’utilisèrent comme entrepôts de légumes. C’est rigolo ? En passant devant notre dame de Kazan je me suis souvenue que Koutousov était inhumés ici  alors j’y suis rentré par curiosité. Sur le mur à droite de sa tombe sont accrochées les clés de la ville de Nancy saisies pendant la campagne de France en 1814.

 

petersbourg (1)    petersbourg (8)

Je n’ai pas perdu mon temps sur les traces des fantômes de Saint-Pétersbourg,  Pierre le Grand, Catherine la petite princesse allemande devenue la mère de la Russie, le poète négrillon Pouchkine, Lénine bien sur. Il m’en manque un de taille, ce diable de Raspoutine, le compagnon d’infortune de Corto Maltése, la prochaine fois.

 

 

Posté par images54620 à 06:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


11 août 2018

Riga, Du Faubourg St Denis à Nevski prospeck

  La voici cette frontière,  sur le terrain c’est ce pont sur le fleuve Narva qui sépare les deux pays, coté ouest la petite Estonie, de l’autre la grande Russie. Il y a quelques décennies en arrière la démarcation entre l’est le l’ouest  était tracé bien plus loin sur la carte, voyons,  à peu près 1200 km jusqu’à Berlin. Depuis Paris j’ai traversé cinq  pays sans sortir mon passeport du sac, là je dois montrer patte blanche : le visa russe.   Je suis le seul passager non local. Je me... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 11:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 août 2018

Gdansk, tout est faux.

  GdanskExplore this photo album by Gérald Masnada on Flickr!https://www.flickr.com  Tout est faux ?     Cette ville est chouette, les goélands tournoient au-dessus des toits, leurs jappements rajoutent une bande sonore maritime. Je suis dans un port. Je me sens bien dans les ports, dans celui-ci je ne pense pas croiser Corto Maltèse sur un quai car je n’ai pas souvenir qu’une de ses aventures se déroule à 54° degré nord et 18° est. Avec ces données les fortiches en GPS peuvent visualiser à peu... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 22:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juillet 2018

Berlin, de quel coté du temps ?

  BerlinExplore this photo album by Gérald Masnada on Flickr!   Berlin, prononcez berline, comme les bagnoles dont s’enorgueillissent tant les allemands et que  beaucoup désireraient dans leur garage. Ce n’est pas un hasard de vocabulaire, c’est ici à Berlin au milieu du 17eme siècle que furent «inventées » les premières berlines hippomobiles, un carrosse bricolé avec des suspensions offrant plus de confort aux passagers. Déjà la qualité allemande ? J’ai choisi le chemin de fer pour cette... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mars 2018

Lopburi, quand on arrive en ville

  Jadis, elle fût capitale d’un royaume, il lui reste de cette somptueuse époque quelques vestiges éparpillées dans les rues que le temps n’a pas encore complément supprimé. Aujourd’hui Lopburi  est une petite ville de province à quelques heures en train de Bangkok la grande  capitale de Thaïlande, une monarchie.  Celle de Lopburi s’est éteinte vers la fin du 17eme siècle. Elle brilla jusqu’à la cour du roi soleil qui y envoya une ambassade en 1685.        Les français arrivaient en retard... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 09:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2018

Malacca en histoire-géo

     Spider man                                                                           Mickaël Jackson Une église, une mosquée, un temple chinois et un autre  hindou dans le même quartier à Malacca, c’est commun en Malaisie, pays musulman. Je ne suis pas venu en quête de spiritualité religieuse et encore moins enquêter sur... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2018

Siantar, la cité mystérieuse des BOM'S

  Totem à l'entrée dans la cité mystérieuse BOM'S Jeunes, dans les bistrots, entre copains de bistrots, nous refaisions le monde. Sans  y parvenir tout en étant persuadé qu’un jour….. Ce sont les discussions de bistrot.  Le soir dans les hostels et guest-house, après la douche et internet, les globe-trotters se racontent les chemins parcourus  et parlent des routes à prendre. Ils  ne refont pas le monde, ils le sillonnent. Un sujet «discussions de bistrots » fait surface régulièrement : il faut... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 16:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2018

Parapat Sumatra, nuit gas-oil

        Un becak diesel                        Le jardinier en livraison  Le type s’agite convulsivement sur son becak lorsque je m’avance vers lui. C’est ainsi qu’il m’avertit qu’il ne me comprend pas, mais il est prêt à m’emporter quand même comme passager sans connaitre de destination. Un becak  est un rickshaw ou une petite moto remplace le vélo, un taxi à trois roues avec un guidon. Des hauteurs de l’Himalaya aux rizières de Sumatra ils... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 11:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
01 mars 2018

Bandar Seri Begawan se met sur son 31

  Capitale du Brunei ? Vous ne le savait pas, je ne suis pas plus malin, je viens de  l’apprendre en achetant le billet de bus pour m’y rendre.   - Vous allez où au Brunei ?  m’interroge la vendeuse dans une cabane maquillée en agence de voyage sur le tarmac du terminal de bus à Miri.     - Je ne sais pas, au centre ville. Je me trouve un peu idiot, je pensais qu’il ni avait qu’une seule ville. - La capitale Bandar Seri Begawan, 50 ringgit.   C’est l’apprentissage  du terrain.... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 02:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 février 2018

Miri, petit prix

Rester une semaine entière dans une « sous préfecture » du Sarawak, avec rien à y voir et rien à y faire ! Pourquoi ? Ce n’est pas cher, 8€ le couchage et 2 € par repas, le budget s’en portera mieux. Et pendant le nouvel an chinois beaucoup de boutiques sont fermées, pas moyen de dépenser son argent. Je sais que la prochaine étape, Brunei,  sera plus couteuse, alors mon porte monnaie m’a conseillé d’attendre ici mon rendez-vous à Kuala Lumpur dans une semaine.        Voilà  la... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 12:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
11 février 2018

Sarawak, 100%

    Sarawak, trois syllabes qui chatouillent les oreilles, elles sonnent épicées, les mots ont du goût. Justement c’est celui d’un  poivre d’appellation contrôlé bien connu des gourmets. Je l’ignorais. Par contre  je sais que c’est un état de Malaisie. J’en ai déduit que ce devait être là que se cultive cette épice, facile. Ce sont des mots comme ça lus sur les cartes qui m’ont donnés  l’envie d’aller les voir, grâce a eux j’ai voyagé bien avant les aéroports. Sarawak, l’île de Bornéo, c’est loin quand... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 14:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2018

Singapour : Hasta la victoria siempre

  Le bus s’engage sur le pont Johor qui enjambe le kilomètre séparant l’île de Singapour du continent. Une frontière maritime isole cette ville état qui se démarque de ses voisins par sa réussite économique. Le premier ministre, Lee Hsien Loongn est le politique le mieux payé du monde, 3 millions de dollars. Ma descente depuis Bangkok aura duré trois jours et deux nuits, 900 km de rail Thaï suivis de 800 km de bon macadam malais. Ce trajet aurait pu se dérouler entièrement en train comme dans un roman de Somerset Maugham, je... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2018

Bangkok Tuk tuk

8 étage du River View Guest house au bord du fleuve Chao Phraya, 17 heures, confortablement calés sur des coussins les voyageurs se détendent au dessus de la ville. La musique est trop forte, dommage. C’est sans doute pour recouvrir le bourdonnement qui monte de la river. Les bateaux qui accostent à coté font un boucan d’enfer. Dans deux heures les prières sacrées du temple enclavé entre le parking et l’hôtel berceront les touristes pendant leurs diners. On se croirait dans l’atmosphère d’une nouvelle de Somerset Maugham, en sachant... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 01:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
28 août 2017

New York, capitale du monde ?

J’ai quitté les USA en descendant du bus à la 42eme rue à Manhattan, New York. Content d’arriver en ville. Cette ville qui se prétend la capitale du monde ! Alors qu’elle n’est même pas capitale de l’état qui porte son nom. Ce qui est certain : New York, c’est New York, imagines.       Mon bus est arrivé de Philadelphie, un village à coté, depuis une demi-heure je voyais au loin les tours de Manhattan derrière les grues de la zone portuaire de Jersey City juste avant de nous enfoncer dans le tunnel Lincoln qui... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 01:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2017

Pierrepont, vue sur Manhattan

Je suis venu à Brooklyn la première fois dans les années 80, ce n’était pas encore un quartier à la mode. J’étais accompagné de mon épouse et d’une amie, elles eurent envie de se rendent là ou personne ne peut aller à votre place. Nous décidons de nous retrouver dans un quart d’heure après leurs explorations des lavabos de Brooklyn. Je montre du doigt la pancarte de la rue pour que chacun repère bien le nom de l’endroit. Nous sommes à PIERREPONT STREET. Je ne sais pas combien de rues parcourent Brooklyn mais nous sommes sur la seule... [Lire la suite]
Posté par images54620 à 21:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :